Bascule (Wald) - Marion Orfila


Figée en situation d’équilibre, une forme en demi-lune, posée sur sa face arrondie, voit s’élever à l’extrémité supérieure de sa surface une forêt. Il ne s’agit pas d’un terrain en pente, mais bien d’une portion de sol horizontale, basculée à 30 degrés, comme suspendue en plein mouvement, qui vient déjouer les lois de la gravité.

 

BASCULE (WALD) est immobile dans une position contraire à la répartition logique des éléments visibles de ce paysage : la partie herbée s’abaisse tandis que la forêt se dresse en hauteur. Cela amène le visiteur à se questionner sur les masses et les forces en présence, sous-jacentes et invisibles. Ce paysage renversé semble se soulever, comme libéré de sa pesanteur.