La gorge du blaireau d'Aram Kebabdjian et Stéfane Perraud


Dans le village de Tagsdorf se cache un puits oublié depuis des décennies. Avec La gorge du blaireau, Aram Kebabdjian, écrivain et Stéfane Perraud, plasticien, donnent voix à cette cavité pour conter son histoire, réelle ou imaginaire.
Entièrement sonorisé, le puits diffuse un ensemble de courts textes inspirés de l'histoire locale et de fables recueillies auprès des habitants. Les mythes liés à son apparition, les miracles qu'auraient accomplis cette eau, mais aussi la peste noire et le tremblement de terre de Bâle, les figures aussi diverses que Charles Zumstein ou Jean-Baptiste Henner sont quelques uns des jalons de cette histoire qui résonne depuis le fond de cette gorge du blaireau (“Dachs” en alsacien), animal qui figure sur le blason de Tagsdorf, entouré de deux cierges, symbolisant Saint Blaise, le saint Patron du village, qui soigne les maux de gorge. L'installation a ainsi pour vocation de remettre au cœur du village une mémoire collective aussi profondément ancrée que ces eaux souterraines.

 

Avec la participation du DICRéAM

 

Lieu : puits de la placette du bas Tagsdorf est situé en face du restaurant la Couronne

L'oeuvre se situe sur la place en face du restaurant la Couronne, 3 rue de Belfort à Tagsdorf.