Roselière de Sophie Roux-Pagès


Le Sundgau possède un riche réseau hydrographique de zones humides, comme en particulier les rieds. Ce terme, dérivé du vieil alémanique « Rieth » qui signifie Roseau, désigne aujourd’hui des espaces de prairies inondables et des roselières. Mais ces milieux sont en diminution constante, menacés par la construction, les infrastructures et les drainages agricoles. Or, ce sont des espaces essentiels de filtration des eaux et propices au développement de la biodiversité.

Roselière, intervention artistique imaginée par l’artiste-paysagiste Sophie Roux-Pagès à Heidwiller, souhaite sensibiliser sur la préciosité et la fragilité de ces milieux, entre terre et eau, dans le paysage du Sundgau. L’œuvre se compose d’une multiplicité de piquets de bois d’aulne et de saule issus de la vallée de la Largue, favorisant le développement d’une végétation spontanée. Esquisse d’une re-naturalisation possible des zones humides, Roselière questionne notre capacité collective à envisager l’avenir des espaces artificialisés et notre rapport à la nature, celle que l’on méprise ou que l’on protège.


 

Lieu : Oeuvre située en contre bas de la piste cyclable, entre les écluses 29 et 30 du canal du Rhône au Rhin à Heidwiller.

L'oeuvre se situe dans un verger entre le restaurant l'Alcôve et le canal du Rhône au Rhin, en contre bas de la piste cyclable. Pour y accéder, se garer en face du restaurant l'Alcôve, remonter la route sur quelques dizaines de mètres et emprunter le chemin à droite (Auweg) qui descend vers le canal. Poursuivre quelques dizaines de mètres jusqu'à un virage à gauche. A ce niveau, emprunter le chemin enherbé qui part à droite. L'oeuvre se situe quelques mètres plus loin.