Migrations | Les Saprophytes


Les Saprophytes tracent un parcours à travers le village d’Obermorschwiller en fixant des nids géants à certains éléments du paysage. Chaque nid est unique, réalisé en réponse à une opportunité, une situation décelée sur le site. Il est constitué d'un mélange de matériaux bruts naturels et de matières anthropisées, tous provenant de la commune et des habitants. Objet naturel connu de tous, le nid est réinterprété dans un contexte habité. Au-delà d’un écho aux espèces d’oiseaux spécifiques de la région, le nid est avant tout une référence au voyage, à la migration : celle des oiseaux mais aussi celle des hommes. Le nid incarne également un habitat, un refuge, un chez-soi. Il évoque un lieu approprié, un confort, la famille… Une lecture paradoxale, donc : entre foyer et itinérance, entre chez-soi et migration. Il évoque avec douceur et poésie la question actuelle d'une lutte : peut-on encore migrer ?



Les artistes


© Aimée Thirion

Saprophyte -adj. et n.m -1875- de sapro - (pourri), et -phyte (plante). "se dit d'un organisme qui tire les substances qui lui sont nécessaires des matières organiques en décomposition". Le Grand Robert.

 

LES SAPROPHYTES est un collectif d’architectes, paysagistes, plasticiens et constructeurs qui développe depuis 2007 des projets artistiques et politiques autour de préoccupations sociales, économiques et écologiques. Ils revendiquent une esthétique relationnelle plaçant la rencontre au cœur du projet et l’expérience sociale comme acte fondateur. Cherchant les spécificités de chaque site, leurs projets se faufilent entre les échelles du territoire et s’expriment à travers différents types d’actions pour une appropriation partagée du territoire.


Localisation de l'oeuvre | OBERMORSCHWILLER


L'oeuvre se situe à Obermorschwiller autour de 3 rues : Sentier de l'Église, Rue des Prés, Rue de l'Étang. ATTENTION, il reste un seul nid sur le sentier de l'église.